vendredi 9 décembre 2016

SENSUALITE

1 commentaire:

  1. Je ne sais pas si c'est de ce que tu parles, mais je me souviens de chaque jour que j'avais
    la main de mon papa entre les miènnes et je les caresais et lui donnais des bisous car le lit était trop haut. Ces moment valaint plus que des mot. Lui me serrait la main et j'étais là dans ce dialogue si intesse. Je crois que je n'ai pas Aimé personne ainsi. D'ailleurd je veux faire quelque chose avec cet expérience. Et à la fin je regardais sa poîtrine respirer de plus en plus doucement. Je l'ai regardé comme je n'ai regardé personne. Je crois que je me suis laissé aller dans ma tendresse, mes larmes, la façon de lui faire se souvenir des
    choses passés pour le faire sourire. C'est une expérience mervelleuse et totale du coeur et du l'âme. Bisous Rémy je me livre de trop ici nani

    RépondreSupprimer