mardi 15 novembre 2016

NOSTALGIE

2 commentaires:

  1. C'est très touchant ton poème. Tu décris les joies et l'insuciance de ton enfance. La sieste avec ton Père. Des beaux plats de ta Mère. Tu sais, il m'arrive presque chaque jour de penser aussi aux beaux plats de maman - que je ne mangeais pas - Et maintenat je dis ce qu'elle me répetait : Un jour tu diras hooo les bonne cuicine de ma Mère ! Pourquoi on a tant la mémoire de notre enfance ? Alors que l'on oublie des autres choses. Toi qui sais bien de choses tu dois savoir la réponse. Bisous nani. Et je sais que Martine te fait des beaux plats même si le Roi de la paëlla c'est toi. Claude m'avait envoyé une photo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'être humain décline de sa naissance à sa mort !
      Enfant sa mémoire est gravée dans la pierre, vieillard sa mémoire est écrite du doigt dans le sable !
      Toute ta vie tu te souviendras des joies et des peines de ton enfance ! Dans les derniers jours de ta vie, tu ne te souviendra même pas de la date du jour !

      C'est comme çà nature humaine ! Toi tu diras Dieu a endormi notre mémoire pour ne pas qu'on souffre trop de notre vieillesse !

      Gros bisous Nani !

      Supprimer